Pablo
reinoso

Menu

FIAC PROJECTS - FIAC HORS-LES MURS
DEUX ŒUVRES MONUMENTALES

DE PABLO REINOSO

 

L’Arche, devant le Petit Palais, et Le Cercle, au milieu du bassin octogonal du Jardin des Tuileries : deux œuvres spectaculaires de Pablo Reinoso présentées dans l’espace public par la galerie Waddington Custot.



PHOTO: LE CERCLE, 2018 © HELENE MAURI

 

« LE CERCLE »

DANS LE JARDIN DES TUILERIES

Du 13 octobre au 7 novembre, Pablo Reinoso présente avec la galerie Waddington Custot « Le Cercle», une installation spectaculaire issue de sa série des Garabatos.

Dans le cadre du Parcours Hors-les-Murs de la Foire Internationale d’Art Contemporain 2018, l’installation « Le Cercle » s’élève au milieu du bassin octogonal de la fontaine centrale du Jardin des Tuileries.
Un cadre sublime et historique, à deux pas de la Concorde, pour cette installation constituée de 8 sculptures de 6 mètres de haut au-dessus du niveau de l’eau.
« Le Cercle » est issu de la série des Garabatos, sur laquelle Pablo Reinoso travaille dès 2010.
Pour le bassin octogonal du jardin des Tuileries, l’artiste a conçu une installation s’inscrivant dans le fabuleux tracé qui relie le Louvre à l’Arc de Triomphe.
Prolongeant cet alignement d’exception, les sculptures émergent de l’eau, rayonnent et forment un cercle, générant par leurs mouvements au gré du vent des reflets à la surface de l’eau.

Disposées au centre du bassin, les assises sont impraticables puisqu’inaccessibles. L’artiste en plaçant ses œuvres, comme autant d’espaces signifiés et rendus impossibles, installe une narration poétique autour du bassin.
Il construit au milieu des Tuileries un jeu de regards qui fonctionne sur une mise à distance.

PHOTO: LE CERCLE, 2018 © KLEINFENN

« L’ARCHE » FACE AU PETIT PALAIS

Du 5 au 21 octobre, Pablo Reinoso présente avec la galerie Waddington Custot « L’Arche », une installation exceptionnelle issue de sa série des Beam Bench.

Face au Petit Palais, l’installation « L’Arche » s’inscrit dans le cadre de Fiac Projects, qui permet aux galeries d’exposer dans un site remarquable, sur l’avenue Winston Churchill et aux abords du Grand Palais.
Installée devant le Petit Palais dès le 5 octobre, elle prend ainsi part à la programmation de la Nuit Blanche (parcours Invalides).

Réalisée en acier peint noir mat, « L’Arche » se déploie sur 6 mètres de haut. L’oeuvre est issue de la série des Beam Bench, débutée en 2011, dans laquelle Pablo Reinoso poursuit sa réflexion sur les matériaux.
En libérant la poutrelle d’acier de sa fonction initiale, il créé des conditions propices à générer de nouvelles possibilités. 
L’acier prend des libertés, s’étire en volutes pour former une arche, pensée en résonnance avec la porte du Petit Palais et les courbes de son architecture. L’œuvre agit comme un cadre sur l’entrée de l’édifice et génère une assise offerte à tous, un nouveau point d’observation entre les deux Palais. Pablo Reinoso n’a pas pour volonté de brouiller les pistes entre art et design ; en offrant des œuvres sur lesquelles le public peut s’asseoir, il amorce plutôt une réflexion poétique autour de la place de l’œuvre d’art dans le paysage urbain.
Chacun, peut, à sa manière, se l’approprier ; le public est ainsi invité à se prendre en photo sous L’Arche et à partager ses clichés sur les réseaux.

 

PHOTO: L'ARCHE, 2018 © KLEINFENN